28 août 2015

Mon petit coin de paradis [Apéro cosmique]


Au départ, quand Aileza a lancé son nouvel Apéro Cosmique début juillet pour le 30 août, j'ai rigolé. Trop facile! Finalement, me voilà à quelques jours de l'échéance à reprendre un énième brouillon sur ce nouveau thème:

"A quoi ressemblerait mon petit coin de paradis?"


Au départ, je pensais partir en freestyle et imaginer un coin idyllique complètement imaginaire. Puis je suis vite tomber dans les paillettes, le nian-nian et surtout la prise de tête. En gros, ça donnait:
- Bon c'est une île avec les gens que j'aime. On ne bosse pas évidemment. Du coup, on mange quoi? Le sable? 
- Bah non, les fruits...
- Ouais, admettons. Et pour les barbec? Qui s'occupera de tuer la vache?
- Moundir? ...
J'ai dû me rendre à l'évidence: inventer un monde parfait de toutes pièces est une tâche bien complexe. Même les économistes/anarchistes/communistes/capitalistes/jemenfoutistes n'y arrivent pas. Aussi, je me suis tournée vers une version plus réaliste de ce petit coin de paradis.

Dans la vraie vie, on va acheter notre première maison. Nous en sommes à l'étape: baver devant les plus belles maisons sur LeBonCoin. Puisque nous en sommes à rêver, voilà à quoi ressemble la maison de mes rêves qui deviendrait mon petit coin de paradis:
Une maison de maître. Tu sais, le genre de maison avec du doliprane cachet. Quelques années en arrière je pensais vouloir une maison contemporaine, neuve avec des murs blancs. Puis, j'ai changé. Je trouve ces maisons récentes sans âme, sans goût, sans odeur, sans vie. 
Elle sera pas trop grande (parce que le ménage ça sera sûrement plus l’affaire de bibi que de l’Homme) mais pas trop petite non plus. Disons 4 chambres: une pour nous, une pour Junior, une pour le futur hypothétique second bébé et une pour les amis et famille et un grand salon pour accueillir tout ce monde.
Située dans une banlieue résidentielle (pour le calme) mais pas loin d’une ville (pour les magasins, écoles, resto, sorties...la vie sociale quoi!).
Avec des travaux (de déco essentiellement) mais pas trop. Pas question de refaire toute la plomberie, la toiture et l’électricité...mais des rafraîchissements comme la salle de bains ou la cuisine.

Moi qui pensais rester locataire toute ma vie en Languedoc me voilà future proprio alsacienne. La route tourne comme on dit.
Cette maison rêvée je l'imagine comme un havre de paix pour l'Homme, Junior et moi. Un cocon de sécurité où rien ne pourrait nous arriver.
Ça sera aussi l'endroit pour se réunir avec les amis rencontrés ici et un point de chute pour les amis et la famille laissés là-bas.
Ça sera probablement le premier foyer dont Junior se souviendra et qui accueillera sa/son/ses petit(e)(s) sœur(s)/frère(s).
Ce sera la maison qui accompagnera notre vie de "jeunes" adultes, notre vie active, notre vie à plus de deux. Elle deviendra peut-être notre maison familiale. Celle que l'on garde coûte que coûte à travers les générations pour se retrouver entre membres de la famille et amis de la famille. La maison de vacances de Mamie Elo.

Tout ça est très matériel, bien sûr. Mes rêves, nos rêves, seront bientôt confrontés à la dure réalité du marché immobilier et des concessions devront être faites. Cela n'empêchera pas cette maison de devenir mon petit coin de paradis, mon havre de paix, le lieu de mes joies tant qu'elle nous réunira sous le même toit. Voilà à quoi ressemble mon petit coin de paradis: une famille et des amis réunis.


11 commentaires:

  1. Oh c'est trop mignon j'ai presqu'eu la larme a l'œil en lisant ca ! Nous sommes aussi au stade de la recherche / des rêves immobiliers avec à peu près les mêmes critères.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai failli me faire pleurer! Mais c'est très sincère. Peu importe finalement de la maison, d'être proprio, d'être en Alsace ou en Languedoc, le plus important est d'être ensemble.
      Si tu as les mêmes critères, je ne dois pas être si farfelue que ça. Je suis rassurée ^^

      Supprimer
  2. Oh non la maison avec du doliprane, j'adore! Je te pique ce jeu de mots pourris (à moins qu'il y ai un copyright, dans ce cas, tu envoies tout à mon avocat).
    Et nous aussi, on est en pleine réflexion immo car dans 4 mois, on change de région, on change de vie, on change de chez nous. Et moi aussi, je kifferais 4 chambres car pour l'instant, les deux mouflets sont dans la même et les amis de passage dorment dans le salon/cuisine/salle à manger, ce qui est pas pratique quand tu te réveilles avant eux...
    Bref, bon courage pour la recherche de la pépite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas m'encourager dans les jeux de mots pourris! L'Homme et moi on est des experts! Tu pars d'où vers où?
      Effectivement, le fait de pouvoir recevoir est un critère et pour la belle-mère le top serait de trouver une maison à étage avec une chambre au rdc pour caser belle-môman. Je l'aime bien hein...surtout quand elle est à 8h de route...

      Supprimer
  3. Un bien joli rêve et pas si inaccessible que ça en plus. Moi aussi je préfère les vieilles maisons, elles ont plus de charme et en plus on sait comment elles vieillissent^^.
    Bon alors, on arrête de baver et on passe à l'action et ensuite, on fait de beaux articles pour raconter toutes ses péripéties.
    Et merci pour ta chouette participation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça qui est fou, c'est que ce rêve est devenu accessible ces dernières années pour nous. Sinon on aurait sûrement acheter aussi mais dans de bien moins bonnes conditions financières.
      Le neuf ça nous terrorise. Entre les retards de chantier et les problèmes une fois la maison finie...faut essuyer les plâtres comme on dit. Je préfère que ce ne soit pas nous :-D
      Je pense effectivement que la recherche va faire l'objet de billets cyniques et désespérés...

      Supprimer
  4. Mais ça alors!! Il se trouve que j'ai sous la main une maison à vendre, qui colle à presque tous les points cités, viens chercher bonheur, viens!

    (et j'ai rien foutu pour cet apéro...je le savais dès qu'elle l'a annoncé, si je fais rien en juillet je ferais pas mieux en aout...et voilà...voilà! Raaaah!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est con, c'est presque la bonne ville en plus...mais Tou-louse c'est un peu loin de Mu-lhouse.

      Supprimer
  5. J'adore, ton article est très bien écrit (Moundir m'a bien fait rire !) (oui je peux aussi rire à une blague carnivore), et elle fait vraiment envie, ta maison familiale :) J'espère que tu trouveras vite !

    RépondreSupprimer
  6. (ah et puis moi mon rêve c'est plutôt du neuf : j'ai eu que des vieux appartements -à chaque fois on se fait avoir par le cachet, justement- et je saoulée des machins qui tombent en panne, ou en miettes, un par un...) (mais bon, je nous connais, à tous les coups on se retrouvera avec un vieux truc en pierres mal isolé -ah ben comme chez nous actuellement, en fait :p- parce qu'on ne résistera pas à l'attrait du vieux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le neuf a un atout: celui d'être à ton goût puisque c'est toi qui fais les plans et la déco. Mais du vieux rénové à ton goût reste moins cher qu'un bien équivalent neuf (enfin chez moi). Puis tu évites les gros soucis de construction. Enfin, chacun ses goûts n'est-ce pas?
      PS: Aaaah Moundir...meilleur candidat de tous les temps! XD

      Supprimer