14 janv. 2015

Ses débuts en crèche: ADAPTATION!

Semaine mouvementée la semaine dernière, pas envie d'écrire et pourtant la semaine dernière Bibou 8 mois tout pile passait sa première demie heure seule avec des inconnues (et des bébés qui pleurent). "Mais pourquoi tu mets ton fils en crèche alors que t'es à la maison?" HA HA HA...tu n'as pas d'enfants toi? Sinon tu saurais pourquoi.
Cela fait un peu plus d'un an que j'ai quitté mon boulot pour vivre tranquillement ma grossesse puis mes débuts de maman. Bon, je te l'avoue, j'ai surtout quitté mon boulot parce que le boss me courait grave sur le haricot. Nous voilà donc en novembre 2013, 11 mois que je suis à la maison, 7 mois que je suis mère et 3 mois que j'aimerais bien retrouver seule parfois...

Après discussion avec l'Homme, décision est prise de faire garder le petit "à temps partiel" histoire de pouvoir souffler un peu mais aussi histoire de m'occuper de moi ou de la maison sans être interrompue toute les 5 minutes par un Bibou chouineur. Je n'étais pas rassurée de laisser mon fils seul chez une assistante maternelle. A moins qu'elle m'autorise à installer une caméra chez elle. Partout. Même dans les WC oui oui. Puis côté budget, même si on est plutôt à l'aise je ne voulais pas débourser une somme folle alors que je suis à la maison et que je pourrais moi-même m'occuper de mon fils. Je me tourne donc vers l'option "crèche" (pas celle avec les rois mages hein...). J'essaie d'enquêter auprès des voisines pour savoir où elles laissent leurs progénitures. L'une me parle d'une crèche toute neuve juste à côté. J'envois ma candidature à cette crèche et à mon grand étonnement, je décroche une place.

Premier rendez-vous avec la directrice qui me parle pendant une heure d'horaires, de contrat, de congés, d'adaptation, d'autorisations diverses à donner, de multitudes de renseignements à donner et à connaître sur le fonctionnement de la crèche et crois moi c'est pas si simple que ça bordel.
Ce mois de janvier sera donc le mois de l'adaptation. Kesaco? L'adaptation c'est la période où tu metton petit en crèche mais de façon très progressive. Premier essai le 8 janvier pour 30 min. J'ai eu du mal à quitter la crèche mais Bibou lui portait à peine attention à moi et zieutait les autres bébés qui jouaient ou pleuraient. Premier test réussi. Pas de pleurs du côté du fils comme de la mère. Second test le 12 pour 1 heure. Re-succès. Par contre, sur le départ l'aide maternelle me parle du lait au riz que je donne à mon fils. Je te rappelle que je suis passée au lait maternisé au riz (sans plv) le 20 décembre pour voir si l'eczéma de Bibou ne serait pas lié à une allergie. La nana me dit qu'elles ne pourront lui donner ce lait uniquement si le docteur fait un petit mot. Ah....mais en fait mon docteur n'est pas encore au courant que j'ai décidé de changer de lait. Surtout que la généraliste m'a affirmé que l'eczéma de mon fils n'était pas allergique. Bon. Bah je suis bonne pour aller voir la Doc.
Troisième phase de test ce matin, alors que Bibou dormait à poings fermés, j'ai dû le réveiller pour l'envoyer à la crèche pour un essai de deux heures. Mon fils a pour habitude de faire la grasse mat'. Il se réveille entre 10 et 11h (voire midi ces derniers jours). Donc là pour être à la crèche à 9h (oui parce que sinon la nana est pas là et c'est elle qui fait l'adaptation tu comprends...) j'ai forcément dû le réveiller. En arrivant à la crèche je précise une nouvelle fois que normalement il dort le matin et qu'a fortiori il devrait dormir d'ici 11h. De retour à la crèche pour récupérer mon fils:
Elle: "Tout c'est bien passé...par contre il a pas dormi"
Moi: X____X
Ça n'a pas loupé, le temps de faire le trajet (5min de voiture), Bibou s'endort dans la voiture...s'en est suivie une bonne sieste de 11h20 à 13h20.

Mon premier ressenti de ce mode de garde est plutôt mitigé. Mon fils se frotte enfin à d'autres bébés, il apprend à être séparé de moi. En plus, le coût d'une crèche est plutôt modéré par rapport à d'autres modes de garde. Toutefois, mon fils doit boire le lait maternisé de la crèche, manger les petits pots bledina de la crèche, mettre les couches de la crèche (bon ça va, je lui mets les mêmes). Mon fils doit aussi apprendre à attendre patiemment que quelqu'un puisse s'en occuper. J'imagine donc que mon fils n'est pas aussi bichonné à la crèche qu'à la maison. Quelque part je me dis que c'est le prix à payer pour avoir une maman plus zen et reposée. Puis on ne parle que de deux après-midi par semaine. Ceci dit, si je devais le laisser à temps plein, je pense étudier les autres modes de garde de plus près.

Et chez toi ça se passe comment? Crèche ou pas?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire