2 déc. 2014

Une maman formidablement en colère

Une maman formidablement en colère

Parce qu'il fallait bien commencer par un sujet, j'ai choisi de vous parler d'une émission télé dont le premier épisode va être diffusé lundi prochain sur D8: "Une maman formidable".

Pour vous la faire courte, à la place de noter des chambres d'hôtes (des mariages, des dîners ou des bistrots) et de désigner les meilleurs hôtes, des mamans vont noter -oui oui noter- d'autres mamans "sur quatre critères : la chambre des enfants, l'organisation d'une activité en famille, les repas et enfin le style d'éducation, dernière note que nous découvrirons au cours de la finale hebdomadaire" (www.d8.tv). Autant te dire que dès la visualisation de la bande-annonce j'ai sauté au plafonds (et je me suis fait mal parce que j'ai une sacrée détente n'empêche).

Cette émission me pose plusieurs problèmes. Tout d'abord, comme toutes les émissions du genre, les participants sont à la fois juge et partie. Un petit détail qui remet légèrement en question l'impartialité des notes (les participants étant le plus souvent très peu fair-play). Ensuite, on va noter des femmes sur leur capacité à être mère. Etre moi-même maman me permet donc de juger les autres selon D8. Pire, les téléspectateurs -dont certains n'ont sûrement pas d'enfant- vont juger une personne sur sa manière d'élever ses enfants. Ces mamans vont subir les pires remarques de leurs concurrentes et des téléspectateurs (dont leur propre entourage) et tout ça pour quoi? "Décrocher le titre de "Maman Formidable de la semaine"". Enfin, on revient toujours à la sempiternelle question: qu'est-ce qu'une mère parfaite?

A priori, je pense que la "maman parfaite" sera celle dont les chambres et la maison sont aussi propres et rangées que dans les catalogues d'ameublement, dont les activités en famille se limitent à des jeux éducatifs qui se déroulent dans le calme, dont les repas sont évidemment équilibrés et dont l'éducation est tellement efficace que les enfants obéissent à un simple regard. Voilà sûrement la vie rêvée d'une maman formidable selon D8.

Mais cela est-il réaliste? Bien sûr que non! A part si D8 a engagé des acteurs (ou des robots) il y aura des traces de doigts sur les vitres et des jouets dans le salon, les activités vont finir en foutoir ou bagarre, les repas ne seront pas dignes d'un nutritionniste et les enfants n'obéiront pas au doigt et à l'oeil.

Et quelque part tant mieux car qu'est-ce qui fait qu'un enfant est heureux? Une chambre rangée, une partie de scrabble, cinq fruits et légumes par jour et une maman (ou papa) si sévère que toute envie d'être un enfant est enfouie au fond de soi? Je ne pense pas. Alors arrêtons de juger les parents et arrêtons-nous de nous juger car finalement le plus important pour un enfant est certainement l'amour de ses parents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire